main

Escales

MADÈRE

28 septembre 2016 — by Julie0

carte_madere

PORTO SANTO (6 JOURS) :

1

Chacun y va de son coup de pinceau sur la jetée, pour laisser une trace de son passage… dommage nous n’avons pas de peinture

Nous mettons l’ancre dans le petit port de Porto Santo, après une nuit plutôt rock’n’roll. Nous ne maîtrisons pas encore bien notre ramassage de spi. Note pour plus tard… pas de spi la nuit.  Première escale après 13 jours de navigation. Partis fin août nous ne voulions pas perdre de temps au Portugal et en Espagne, que nous aurons bien le temps de visiter plus tard. L’anecdote ne tarde pas à s’ébruiter, c’est d’ailleurs comme ça que l’on est identifié  « ah c’est vous les bretons qui avez déjà fait une demi transat ? ».

A bord de son annexe, c’est Olivier qui nous saute le premier dessus. Arrivé quelques jours avant nous, il vient s’assurer que tout se passe bien pour nous. Ancien de la marine Marchande, il a déjà derrière lui un tour du monde en famille et entame à nouveau un périple longue durée. Alors évidemment nous sommes curieux. Les questions fusent et il fini par nous proposer de nous envoyer son livre en PDF… chouette, une source d’infos supplémentaire (lien vers son site et livre) ! Nous le reverrons quotidiennement, notamment pour des problèmes de batterie à bord.

Tiens parlons en… la bête noire de Victor depuis notre départ. Après quasiment l’année au quai, nous ne nous étions pas rendu compte de l’état des batteries, de 7 ans d’âge tout de même. Avant le verdict final, Victor passera la semaine avec son voltmètre afin de résoudre le problème. Mais il faut se rendre à l’évidence… elles sont bien mortes ! Nous les changerons aux Canaries.

Et puis qui dit 13 jours de mer dit lessive ! Alors je passe deux bonnes journées à faire des va-et vient. Avec le petit café de la marina, c’est un point clé pour rencontrer du monde. Et quand il n’y a personne, Maria (la chef du lave linge) est toujours de bonne compagnie. Elle dirige d’une main de fer l’ordre des paniers à linge, gare à celui qui essayera de grappiller une ou deux places.

L’île est très sympa, une grande plage paradisiaque longe toute la côte sud, offrant une belle balade. Le village principal n’est qu’à une vingtaine de minutes de la marina, très pratique pour faire nos petites courses et faire des escapades nocturnes. Histoire d’aller se dégourdir un peu plus les jambes et découvrir l’intérieur de l’île, nous louons un scooter sur une journée.

Au bout d’une semaine, après une nuit fortement ventée au mouillage, nous partons de bonne heure pour Funchal, sur l’île principal de Madère.

INFOS PRATIQUES :
Marina au mouillage : 6 euros / nuit (lave linge en libre service et gratuit)

FUNCHAL (10 JOURS) :

72

Le port n’arrête jamais de vivre, nous profitons d’une sortie nocturne
(photo Vivien)

Nous atterrissons à Funchal suite à une tentative de mouillage à Machico, à 20 milles environ, beaucoup trop rouleur. D’autres bateaux nous dirons ensuite que ça n’avait pas duré… tant pis.

La marina est conviviale et bien placée. Nous prenons place à coté de Rapa, le bateau de Joël, rencontré à Porto Santo. Vivien, un ami, arrive dès le lendemain pour un mois , il nous suivra donc jusqu’au Canaries. Nous louons rapidement une voiture pour trois jours. Randos (voir article), baignades et visites au programme. Décidément nous sommes charmés par cet archipel, la végétation est luxuriante et d’une diversité impressionnante. Les aides européennes ont permis de développer un réseau d’axes routiers démesuré, dans des endroits impensables. Des tunnels percent de toutes parts le paysage vallonné de l’île volcanique.

Juste avant qu’Happy squid ne se prépare à rejoindre les Canaries, j’abandonne Victor et Vivien pour 15 jours, le temps d’un petit aller-retour en France pour lancer le projet pédagogique (voir article). Ils quittent Funchal le Mercredi 28 septembre, et se rendent aux désertas avant d’entamer la traversée vers la Graciosa.

INFOS PRATIQUES :
Marina de Funchal : 15 euros / nuit

 

UN GRAND MERCI A VIVIEN D’AVOIR AGRÉMENTÉ NOS VISUELS PAR CES PHOTOS !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Champs obligatoires *