Navigation

la loire

6 avril 2016 — by Victor0

main

Navigation

la loire

6 avril 2016 — by Victor0

LOIRE_21
LOIRE_7
LOIRE_6
LOIRE_16
LOIRE_12
LOIRE_14
LOIRE_8
LOIRE_15
LOIRE_13
LOIRE_17
LOIRE_11
LOIRE_20
LOIRE_5
LOIRE_10
LOIRE_22
LOIRE_9
LOIRE_19
LOIRE_18
LOIRE_4
LOIRE_1
LOIRE_3
LOIRE_2

Nous vivons à Nantes. Quand on a acheté « Happy Squid », on ne s’est pas imaginé faire les travaux du bateau avec la contrainte d’une heure de route aller et retour. Dès lors, on s’est mis à la recherche d’un chantier naval plus proche de notre lieu de vie. On a tout de suite trouvé le chantier de l’Esclain dans les bas de Chantenay, juste au bord de la Loire, face au petit village de Trentemoult. Cela implique de remonter la Loire.

L’eau douce, « Happy Squid », il connaît bien. Durant la première saison, en 2013-2014, nous l’avions amarré à Port Folleux sur la Vilaine.
Jusque là, nous avons remonté la Loire deux fois et l’avons redescendue une fois. C’est toujours sympa de partager cette navigation un peu atypique avec des gens : première remontée avec mon père qui avait délaissé «Jaune Citron» (son Armagnac) le temps d’un week-end, première descente avec Vivien et Gabriel puis deuxième remontée avec Vivien accompagné cette fois de Bertrand et Marie.

Que l’on remonte ou que l’on descende la Loire, il faut toujours naviguer avec la marée. On se présente à l’embouchure, ou on quitte Chantenay au tout début de la marée. Dès que la renverse se fait, le courant nous pousse, et nous pousse fort. Il peut y avoir de 4 à 7 nœuds courants en fonction des coefficients de marée. Il faut alors 4 à 5 heures pour parcourir les 40 milles qui séparent Nantes de St-Nazaire. Le trajet est parsemé de surprises. Ça va de bâtiments et friches industrielles, à la découverte d’œuvres d’art aussi oniriques qu’inattendues, en passant par les paysages typiques de bord de Loire.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Champs obligatoires *