Escales

ICI C’EST LABAT !

4 avril 2017 — by Julie0

main

Escales

ICI C’EST LABAT !

4 avril 2017 — by Julie0

16
12
10
14
9
11
13
7
20

Le rhum guadeloupéen est la « boisson nationale », tirant jusqu’à 59°. La canne à sucre, introduite au 17ème siècle aux Antilles en provenance du Brésil, recouvre aujourd’hui 1/3 de la superficie agricole de l’archipel : chaque année, entre février et juin, environ 700 000 tonnes sont récoltées.

Quand la France remplaça le sucre des îles par la betterave, les habitations sucrières se reconvertirent en distilleries. Seules deux usines sucrières subsistent encore : Gardel, au Moule, et celle de Marie-Galante.Grâce au climat sec de l’île bien ensoleillée et surtout bien exposée aux alizés, la culture de la canne à sucre s’est développée très tôt à Marie galante. Les restes de moulins à vent (actuellement plus de 80) sont la preuve de la prospérité de l’île jusqu’à la fin du siècle dernier.


Les champs de canne à sucre encerclent la distillerie du Père Labat.

 

Ces moulins étaient destinés au broyage. Deux cylindres verticaux pressaient la canne dont le jus (vessou) était dirigé par des rigoles en bois jusqu’aux cuves chauffées par la bagasse (résidu de broyage) où il était mis à bouillir après avoir subi différentes opérations destinées à le purifier.

De la dernière cuve, on extrayait le sirop de batterie. Ce sirop était mis dans les barriques de 400l (boucots) et transporté vers la Métropole pour être raffiné et transformé en sucre. Une partie de la fabrication de sirop de batterie était conservée sur place et diluée avec de l’eau mise en fermentation et distillée dans des alambics, pour la transformer en Guildive qui est l’ancien nom français du rhum. 10kg de canne sont nécessaires pour produire 1L de rhum !

 

C
omme le prouve la photo je ne suis pas l’auteur du titre de l’article !

Au Père Labat :

> Le rhum blanc (rhum jeune rassis en cuve de chêne pendant un mois) est bu pur, sous forme de ty’punch (avec du sucre ou du sirop de canne et du citron vert)
> Le rhum doré (rhum blanc ayant séjourné en cuve de 10 000 L durant 3 à 4 ans) se boit seul ou en ty-punch, avec en prime 1/2 Maracuja.
> Le rhum vieux (rhum blanc vieilli en fûts de chêne de 200 L usagé ayant déjà contenu du bourbon ou du whisky) se boit pur en digestif.

Actuellement, trois distilleries existent encore à Marie-Galante (Poisson, Bielle et Bellevue), elles produisent un rhum très apprécié des connaisseurs.

Qu’il soit Guadeloupéen ou Martiniquais, nous avons rempli les cales à ras-bord pour le Pacifique ! Eh oui, nous sommes prévoyants…

INFOS PRATIQUES :
Ouvert du lundi au samedi de 8h à 15h, dimanche et jours fériés de 9h à 13h
Adresse : 97 112 Grand-Bourg / Marie-Galante
Tel : 0590970379
Mail : domaine-poisson@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Champs obligatoires *